1. Accueil
  2. Afrique
  3. Afrique australe
  4. Angola

Travailleur humanitaire, évaluez vous

A UNRWA aid worker in a warehouse.
(Shabtai Gold/IRIN)

Si vous êtes un travailleur humanitaire et que vous avez un avis sur le manque de financements de l’organisation pour laquelle vous travaillez, sur les compétences de vos collègues, ou sur la manière dont le système humanitaire international travaille avec les autorités locales, l’ALNAP a besoin de vous.



L’ Active Learning Network for Accountability and Performance in Humanitarian Action (Réseau d’apprentissage actif pour l’obligation de rendre des comptes et la performance dans l’action humanitaire) (ALNAP), basé au Royaume-Uni, réalise une étude de « l’état du système humanitaire » .



Malgré diverses évaluations et analyses du système humanitaire, des « informations vraiment basiques » sur sa taille, la portée de son action et sa capacité restent inconnues, selon Paul Harvey, un spécialiste de l’aide humanitaire qui conduit l’étude de l’ALNAP.


«Il s’agit clairement d’une entreprise ambitieuse  et il faut rester prudemment modeste sur ce que cette étude pourra réaliser»

M. Harvey est un associé de Humanitarian Outcomes, un cabinet de consultants qui va compiler des données sur la composition et la performance du système humanitaire international, fournissant ainsi une base de référence pour évaluer les futurs progrès.



«Il s’agit clairement d’une entreprise ambitieuse, et il faut rester prudemment modeste sur ce que cette étude pourra réaliser », est-il précisé dans l’article d’introduction de l’étude, écrit par M. Harvey en partenariat avec Adèle Harmer, Abby Stoddard et Glyn Taylor.

 

L’étude comprendra une analyse des statistiques de base portant sur les financements, des profils des agences de mise en œuvre et le nombre de travailleurs humanitaires, des interviews d’environ cent informateurs clés sélectionnés à cet effet, une étude des perceptions des travailleurs humanitaires des performances de l’aide humanitaire, et une synthèse des questions et conclusions d’autres études et évaluations humanitaires récentes.



Le rapport fournira une cartographie descriptive, une évaluation de la performance générale, et une analyse des nouveaux développements majeurs dans le secteur de l’aide humanitaire durant les trois dernières années.



Si vous êtes un travailleur humanitaire, vous pouvez contribuer à l’étude en ligne.



Une version française est également disponible sur www.zoomerang.com.



jk/he/bp/sk


This article was produced by IRIN News while it was part of the United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs. Please send queries on copyright or liability to the UN. For more information: https://shop.un.org/rights-permissions

Partager cet article
Participez à la discussion

Hundreds of thousands of readers trust The New Humanitarian each month for quality journalism that contributes to more effective, accountable, and inclusive ways to improve the lives of people affected by crises.

Our award-winning stories inform policymakers and humanitarians, demand accountability and transparency from those meant to help people in need, and provide a platform for conversation and discussion with and among affected and marginalised people.

We’re able to continue doing this thanks to the support of our donors and readers like you who believe in the power of independent journalism. These contributions help keep our journalism free and accessible to all.

Show your support as we build the future of news media by becoming a member of The New Humanitarian. 

Become a member of The New Humanitarian

Support our journalism and become more involved in our community. Help us deliver informative, accessible, independent journalism that you can trust and provides accountability to the millions of people affected by crises worldwide.

Join