1. Accueil
  2. Asie
  3. Bangladesh

Les victimes du cyclone Aila ont toujours besoin d’aide

A man in coastal Bagerhat District grieves for the lost of his loved ones in the wake of Cyclone Sidr, which struck Bangladesh in November 2007
(Contributor/IRIN)

Deux ans après le passage du cyclone Aila, qui a ravagé le sud-ouest du Bangladesh, des milliers de survivants ont toujours besoin d'assistance, selon les travailleurs humanitaires.



Plus de 3,5 millions de personnes ont été touchées, environ 200 tuées et 7000 blessées quand la tempête de catégorie 4 a frappé la région le 25 mai 2009, selon le Bureau de gestion des catastrophes au Bangladesh. « Malheureusement, de nombreuses victimes n'ont toujours pas reçu l'aide dont elles ont besoin», a dit à IRIN Hasan Mehedi, responsable de l’ONG locale Humanity Watch.



« Beaucoup de gens ne sont pas encore en mesure de retourner dans leurs maisons. Ceux qui rentrent chez eux n'ont pas de revenus suffisants et ne peuvent pas s’offrir trois repas complets par jour », a déclaré Aminul Kawser, coordinateur national d'urgence pour ActionAid



Selon une récente évaluation menée par dix agences internationales, plus de 200 000 personnes sont toujours en difficulté, plus de 50 000 ne sont pas encore rentrées chez elles, et près de 34 pour cent des ménages (plus de 108 000 personnes) n'ont pas un accès suffisant à l'eau potable. 



mw/ds/cb -amz



This article was produced by IRIN News while it was part of the United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs. Please send queries on copyright or liability to the UN. For more information: https://shop.un.org/rights-permissions

Partager cet article
Participez à la discussion

Become a member of The New Humanitarian

Support our journalism and become more involved in our community. Help us deliver informative, accessible, independent journalism that you can trust and provides accountability to the millions of people affected by crises worldwide.

Join