1. Accueil
  2. Afrique
  3. Afrique australe
  4. Angola

Protéger le Zambèze des affres du climat

Fishermen near Mopeia in Mozambique’s Zambezi river basin take a calculated risk by living next to the river. Flooding occurs almost annually now but fishing is their only way of making a living.
(Tomas de Mul/IRIN)

La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) a lancé une initiative, chiffrée à huit millions de dollars, visant à renforcer la résistance aux catastrophes de 600 000 personnes, qui vivent le long du Zambèze - un fleuve d’Afrique australe - dans sept pays.



L’initiative pour le bassin du Zambèze (IBZ) a été lancée en réaction à « l’augmentation importante du nombre de crues le long du bassin », selon Farid Abdulkadir, coordinateur de la gestion des catastrophes de la FICR en Afrique australe.



Le Zambèze, qui s’étend sur 2 574 kilomètres, est le quatrième plus grand fleuve d’Afrique. Environ 80 pour cent des 32 millions d’habitants de son bassin fertile dépendent de l’agriculture ou de la pêche pour vivre.



Si le Zambèze et ses affluents ont toujours été sujets aux crues occasionnelles, en raison des conditions météorologiques changeantes et de la détérioration des terres, qui s’opère depuis plusieurs années, « ces événements sont aujourd’hui des crises annuelles pour de nombreuses communautés, qui se trouvent ainsi dans un cycle quasi perpétuel de catastrophes, de déplacement et de rétablissement », selon M. Abdulkadir.



L’IBZ, lancée le 25 juin, est donc axée sur la préparation aux catastrophes, plutôt que sur les opérations de secours d’urgence post-catastrophe : « L’initiative pour le Zambèze vise à rompre ce cycle ; à aider les communautés à se préparer à faire face à ces catastrophes, et à les encourager à prendre des mesures pour réduire les conséquences dévastatrices qu’elles ont sur leur vie », a-t-il indiqué.












Map showing the Zambezi River Basin - stretching from Angola to Mozambique

OCHA VMU
Map showing the Zambezi River Basin - stretching from Angola to Mozambique
http://ochaonline.un.org/
Mardi, mars 17, 2009
Food insecurity looms as floods swallow crops
Map showing the Zambezi River Basin - stretching from Angola to Mozambique


Photo: OCHA VMU
Carte du bassin du Zambèze – le fleuve s’étend de l’Angola au Mozambique

Dans le cadre de l’IBZ, un programme collectif mené par les Sociétés de la Croix-Rouge angolaise, botswanaise, malawite, mozambicaine, namibienne, zambienne et zimbabwéenne, des mesures de réduction des risques seront conjuguées à différentes activités dans les domaines de la sécurité alimentaire, de la santé, de la prévention du VIH et du renforcement des capacités.



L’initiative visera essentiellement à aider les communautés à s’adapter aux menaces climatiques, en employant des techniques agricoles reposant sur la préservation, des technologies de captage de l’eau et de reforestation.



L’Agence américaine d’aide au développement international (USAID) s’est engagée à consacrer un million de dollars au projet. « C’est tout simplement une question de bon sens : nous sommes encore et toujours engagés à intervenir en cas de catastrophe, mais nous voudrions aussi nous engager, dans une égale mesure, à contribuer à la prévention et à l’atténuation de ces catastrophes », a déclaré Harlan Hale, conseiller régional principal de l’USAID pour l’Afrique australe.



tdm/oa/nh/ail

This article was produced by IRIN News while it was part of the United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs. Please send queries on copyright or liability to the UN. For more information: https://shop.un.org/rights-permissions

Partager cet article
Participez à la discussion

Help us be the transformation we’d like to see in the news industry

The current journalistic model is broken: Audiences are demanding that the hierarchical, elite-led system of news-gathering and presentation be dismantled in favour of a more inclusive and holistic model based on more equitable access to information and more nuanced and diverse narratives.

The business model is also broken, with many media going bankrupt during the pandemic – despite their information being more valuable than ever – because of a dependence on advertisers. 

Finally, exploitative and extractive practices have long been commonplace in media and other businesses.

We think there is a better way. We want to build something different.

Our new five-year strategy outlines how we will do so. It is an ambitious vision to become a transformative newsroom – and one that we need your support to achieve.

Become a member of The New Humanitarian by making a regular contribution to our work - and help us deliver on our new strategy.

Become a member of The New Humanitarian

Support our journalism and become more involved in our community. Help us deliver informative, accessible, independent journalism that you can trust and provides accountability to the millions of people affected by crises worldwide.

Join