1. Accueil
  2. Afrique
  3. Afrique de l'Est
  4. République démocratique du Congo

Le CICR vient en aide à 7.600 familles du Nord-Kivu

Country Map - DRC (Kivu Region)
The mission visited several towns and villages in the Kayna health zone (IRIN)

Le Comité International de la Croix Rouge (CICR) a distribué une aide de 137 tonnes à 7.600 familles de Kibabi, une ville dans le Nord-Kivu, à l'Est de la République Démocratique du Congo, a indiqué jeudi un communiqué du CICR.

Kibabi était, en effet, une des villes les plus sévèrement affectées par les conséquences des combats, a déclaré le CICR.

A la suite des affrontements d'octobre 2002, entre 16.000 et 18.000 familles avaient, ainsi, quitté leurs habitations dans les régions de Katoyi et de Osso, dans le Nord-Kivu, a affirmé le CICR. Près de 12.000 familles déplacées avaient alors trouvé refuge à Kibabi qui compte 9.000 foyers. Malgré les difficiles conditions, a expliqué le CICR, les déplacés avaient été bien accueillis par la population locale, laquelle avait partagé le peu qu'elle possédait.

La distribution s'est déroulée entre le 29 septembre et le quatre octobre. Elle incluait des semences, des haricots, du maïs et d'autres articles dont des couvertures, des casseroles et des houes.

L'aide a bénéficié à la population locale dans le but de favoriser la production agricole. Une priorité avait, par ailleurs, été donnée aux personnes travaillant la terre, aux familles mono-parentales ainsi qu'aux familles d'accueil.

Cinq camions ont effectué 25 rotations entre Kibabi et Goma, le siège de la mission du CICR, pour livrer ces fournitures.

Une distribution avait déjà été effectuée en avril dernier pour soulager les efforts des familles d'accueil.


This article was produced by IRIN News while it was part of the United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs. Please send queries on copyright or liability to the UN. For more information: https://shop.un.org/rights-permissions

Partager cet article
Participez à la discussion

Right now, we’re working with contributors on the ground in Ukraine and in neighbouring countries to tell the stories of people enduring and responding to a rapidly evolving humanitarian crisis.

We’re documenting the threats to humanitarian response in the country and providing a platform for those bearing the brunt of the invasion. Our goal is to bring you the truth at a time when disinformation is rampant. 

But while much of the world’s focus may be on Ukraine, we are continuing our reporting on myriad other humanitarian disasters – from Haiti to the Sahel to Afghanistan to Myanmar. We’ve been covering humanitarian crises for more than 25 years, and our journalism has always been free, accessible for all, and – most importantly – balanced. 

You can support our journalism from just $5 a month, and every contribution will go towards our mission. 

Support The New Humanitarian today.

Become a member of The New Humanitarian

Support our journalism and become more involved in our community. Help us deliver informative, accessible, independent journalism that you can trust and provides accountability to the millions of people affected by crises worldwide.

Join