1. Accueil
  2. Afrique
  3. West Africa
  4. Sierra Leone

Le PAM enregistre environ 50 000 déplacés dans l'est de la RDC

Country Map - DRC (Kivu Region)
The mission visited several towns and villages in the Kayna health zone (IRIN)

Le Programme alimentaire mondial des
Nations Unies (PAM) vient d'enregistrer dans la province du Nord-Kivu 50 000 personnes déplacées dont une grande partie a fui les affrontements de Bunia, au nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé le PAM vendredi.

Selon un communiqué du PAM, les personnes déplacées à l'intérieur de leur pays étaient rassemblées aux abords de Beni, à environ 150 km au sud de Bunia. Le PAM a indiqué qu'il commencerait à nourrir 25 000 personnes dans la ville d'Eringeti et ses alentours ainsi que 20 000 personnes se trouvant le long de la route reliant Eringeti à Beni. L'agence distribuera des rations d'un mois composées de légumineuses, de maïs, de haricots et d'huile.

Le PAM s'est déclaré préoccupé vendredi par le sort d'un groupe de 100 000 personnes déplacées se trouvant à Lubero, localité située à environ 120 km au nord de Goma dans le Nord-Kivu. Le PAM a fait savoir que ces personnes avaient fui des combats antérieurs, survenus au mois de mars, et s'étaient dispersées le long de l'axe routier reliant Goma, Lubero, Butembo et Beni.

Le PAM a indiqué que ce groupe de déplacés n'avait reçu aucune aide
alimentaire depuis mars, en raison de l'insécurité et de graves pénuries
alimentaires. Les nouveaux affrontements entre deux mouvements rebelles, le Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD-Goma) et le Rassemblement congolais pour la démocratie-Kisangani-Mouvement de libération (RCD-Kisangani/ML), à l'ouest de l'endroit où se trouvent les déplacés pourraient provoquer de nouveau le déplacement de ces personnes qui vivent «dans la crainte et le danger perpétuels d'être attaquées, violées et pillées ».


This article was produced by IRIN News while it was part of the United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs. Please send queries on copyright or liability to the UN. For more information: https://shop.un.org/rights-permissions

Partager cet article
Participez à la discussion

Right now, we’re working with contributors on the ground in Ukraine and in neighbouring countries to tell the stories of people enduring and responding to a rapidly evolving humanitarian crisis.

We’re documenting the threats to humanitarian response in the country and providing a platform for those bearing the brunt of the invasion. Our goal is to bring you the truth at a time when disinformation is rampant. 

But while much of the world’s focus may be on Ukraine, we are continuing our reporting on myriad other humanitarian disasters – from Haiti to the Sahel to Afghanistan to Myanmar. We’ve been covering humanitarian crises for more than 25 years, and our journalism has always been free, accessible for all, and – most importantly – balanced. 

You can support our journalism from just $5 a month, and every contribution will go towards our mission. 

Support The New Humanitarian today.

Become a member of The New Humanitarian

Support our journalism and become more involved in our community. Help us deliver informative, accessible, independent journalism that you can trust and provides accountability to the millions of people affected by crises worldwide.

Join