The New Humanitarian Annual Report 2021

  1. Accueil
  2. Afrique
  3. West Africa
  4. Sierra Leone

Les organismes humanitaires lancent un appel de fonds pour plus de 268 millions de dollars

La communauté des organismes humanitaires a lancé mardi un appel à la communauté internationale pour qu'elle accorde 268,65 millions de dollars en 2003 pour venir en aide à la République démocratique du Congo (RDC).

Il existe encore une "contradiction flagrante" entre, d'une part, les
niveaux catastrophiques de souffrances visibles et accessibles et, d'autre part, le sous-financement persistant de la plus grande partie des organismes humanitaires, a plaidé le Bureau de l'ONU pour la coordination des affaires Humanitaires (OCHA) lors du lancement de cet appel de fonds dans la capitale kenyane, Nairobi.

La plupart des financements obtenus en 2002 ont été consacrés à l'aide
alimentaire et à l'assistance plurisectorielle destinée aux réfugiés. Selon le Bureau, les domaines de la santé, de l'agriculture et des services de
coordination et de soutien, ont recueilli des niveaux inférieurs d'aide. De leur côté, les secteurs de la relance économique, de l'éducation, des refuges pour familles et articles non alimentaires, du déminage, de l'eau
potable et de l'assainissement, sont demeurés en grande partie sous-financés ou n'ont rien obtenu. À la mi-octobre, seulement 40,75 pour cent des sommes totales sollicitées en 2002 pour l'aide humanitaire, avaient effectivement été reçues.

L'une des conséquences concrètes de cette situation a pris la forme de
retards forcés dans le projet de campagne de vaccination à grande échelle contre la rougeole dans l'est de la RDC. Selon OCHA, cette maladie demeure toujours l'une des principales causes de mortalité infantile.

Les infrastructures insuffisantes représentent par ailleurs un immense
problème. Malgré les énormes ressources de la RDC en eau, terres arables et forêts, 64 pour cent de sa population est victime d'insécurité alimentaire et ce, alors que seulement 13 000 hectares de terres, sur un potentiel de cinq millions, sont irriguées, a expliqué le Bureau. Dans un même ordre d'idées, on estime que 30 pour cent des enfants d'âge scolaire ont effectivement fréquenté et parachevé l'école primaire, et 12 pour cent, l'école secondaire.

Les agences de l'ONU, les ONG, le Comité international de la Croix-Rouge, des organisations internationales ainsi que des donateurs, ont lancé cette
sollicitation de fonds humanitaires dans le cadre de leur appel annuel
inter-agences consolidé, souvent désigné par son sigle anglais "CAP".


This article was produced by IRIN News while it was part of the United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs. Please send queries on copyright or liability to the UN. For more information: https://shop.un.org/rights-permissions

Partager cet article
Participez à la discussion

Right now, we’re working with contributors on the ground in Ukraine and in neighbouring countries to tell the stories of people enduring and responding to a rapidly evolving humanitarian crisis.

We’re documenting the threats to humanitarian response in the country and providing a platform for those bearing the brunt of the invasion. Our goal is to bring you the truth at a time when disinformation is rampant. 

But while much of the world’s focus may be on Ukraine, we are continuing our reporting on myriad other humanitarian disasters – from Haiti to the Sahel to Afghanistan to Myanmar. We’ve been covering humanitarian crises for more than 25 years, and our journalism has always been free, accessible for all, and – most importantly – balanced. 

You can support our journalism from just $5 a month, and every contribution will go towards our mission. 

Support The New Humanitarian today.

Become a member of The New Humanitarian

Support our journalism and become more involved in our community. Help us deliver informative, accessible, independent journalism that you can trust and provides accountability to the millions of people affected by crises worldwide.

Join