1. Accueil
  2. Afrique
  3. Afrique de l'Est
  4. République démocratique du Congo

La Croix-Rouge de l'Ouganda aide des milliers de personnes qui fuient les combats en RDC

La survie de milliers de personnes qui ont fui les combats dans la
République démocratique du Congo (RDC) vers le district de Nebbi au
nord-ouest de l'Ouganda est en jeu « si une aide ne leur parvient pas
immédiatement », selon la Fédération internationale de la Croix-Rouge.

Dans un communiqué publié jeudi, la Fédération a indiqué que les combats
interethniques et les informations faisant état d'atrocités en RDC ont
provoqué le déplacement de milliers de personnes, « créant une nouvelle
crise de réfugiés » à Nebbi, et mettant à « rude » épreuve les ressources en eau ainsi que les services de santé et d'assainissement.

Les volontaires de la Société de la Croix-Rouge en Ouganda (SCRO) ont
recueilli des dons de nourriture et les ont distribués aux réfugiés les plus vulnérables ainsi qu'aux personnes qui venaient d'arriver, a rapporté la Fédération. « La survie de milliers de personnes innocentes pourrait être compromise si aucune aide ne leur parvient immédiatement, » a déclaré Anitta
Underlin, représentante de la Fédération en Ouganda.

La Fédération a lancé un appel d'urgence sollicitant 357 000 francs suisses (261 000 dollars) pour soutenir les initiatives de la SCRO visant à soutenir 15 000 réfugiés congolais au cours des trois prochains mois. « Des articles
de secours tels que bâches, couvertures, ustensiles de cuisine, jerricanes et houes seront distribués, des installations d'eau et d'assainissement seront remis en état et plus de 70 volontaires de la SCRO vont recevoir une formation de gestion des catastrophes, » a indiqué la Fédération.


This article was produced by IRIN News while it was part of the United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs. Please send queries on copyright or liability to the UN. For more information: https://shop.un.org/rights-permissions

Partager cet article
Participez à la discussion

Right now, we’re working with contributors on the ground in Ukraine and in neighbouring countries to tell the stories of people enduring and responding to a rapidly evolving humanitarian crisis.

We’re documenting the threats to humanitarian response in the country and providing a platform for those bearing the brunt of the invasion. Our goal is to bring you the truth at a time when disinformation is rampant. 

But while much of the world’s focus may be on Ukraine, we are continuing our reporting on myriad other humanitarian disasters – from Haiti to the Sahel to Afghanistan to Myanmar. We’ve been covering humanitarian crises for more than 25 years, and our journalism has always been free, accessible for all, and – most importantly – balanced. 

You can support our journalism from just $5 a month, and every contribution will go towards our mission. 

Support The New Humanitarian today.

Become a member of The New Humanitarian

Support our journalism and become more involved in our community. Help us deliver informative, accessible, independent journalism that you can trust and provides accountability to the millions of people affected by crises worldwide.

Join