Explore the past, present, and future of emergency aid in our Rethinking Humanitarianism series

Les Balkans, une route semée d’embûches pour les réfugiés handicapés

Aid worker, Pane Ignov helps pull Syrian refugee, Bashar, who lost his leg to diabetes, through the no man's land between Macedonia and Serbia
(Jodi Hilton/IRIN)

Depuis le début de l’année, plus de 700 000 migrants et réfugiés ont effectué la traversée entre la Turquie et la Grèce ; puis, ils ont emprunté la route des Balkans pour rallier l’ouest de l’Europe. Le périple est épuisant et dangereux, même pour les jeunes et les valides. Les risques et les difficultés se multiplient pour les blessés et les handicapés.

Bashar est originaire de Homs, en Syrie. Il a perdu une jambe à cause du diabète. Il voyage avec son fils, sa belle-fille - qui est enceinte - et ses deux petits-enfants. Ensemble, ils ont réussi à rejoindre la frontière macédo-serbe, où le fauteuil roulant de Bashar n’est pas d’une grande aide pour traverser les quelques kilomètres de no man’s land boueux à la frontière.

Lire le reportage

Partager cet article
Participez à la discussion

Soutenir The New Humanitarian

Your support helps us deliver informative, accessible, independent journalism that you can trust and provides accountability to the millions of people affected by crises worldwide.

Faire un don