1. Accueil
  2. Moyen-Orient et Afrique du Nord
  3. Jamahiriya arabe libyenne

Photoreportage : Pas d’issue ni de marche arrière possible pour les migrants en Libye

The body of a migrant or refugee washed up on the shore in Libya after a major boat crash
Plus de 150 personnes seraient mortes dans le naufrage d’un bateau (Mohamed Ben Kalifa/IRIN)

Jeudi matin très tôt, une embarcation de pêcheurs délabrée, surchargée de 350 réfugiés et migrants animés par l’espoir d’atteindre les côtes européennes, a commencé à prendre l’eau à quelques kilomètres au large des côtes de Libye. Au moins 140 personnes seraient mortes.

Cette tragédie a eu pour effet de jeter un éclairage cru sur le manque d’options s’offrant aux migrants et réfugiés subsahariens ayant réussi à rallier le nord de l’Afrique. Faire marche arrière peut s’avérer encore plus dangereux que de prendre le bateau.

Voir le photoreportage d’IRIN ici.

Partager cet article
Participez à la discussion

Become a member of The New Humanitarian

Support our journalism and become more involved in our community. Help us deliver informative, accessible, independent journalism that you can trust and provides accountability to the millions of people affected by crises worldwide.

Join