The New Humanitarian Annual Report 2021

  1. Accueil
  2. Afrique
  3. West Africa
  4. Burkina Faso

Revue de l’année 2010

Une femme et son enfant dans un centre de santé dans le village de Toukouli dans la région du Kanem au Tchad
A woman and her child at a health centre in Toukouli, Kanem region, Chad (Nancy Palus/IRIN)

Au cours de l'année 2010, en Afrique de l’Ouest, les catastrophes naturelles et d’origine humaine, depuis les inondations jusqu’aux conflits armés, ont provoqué l’angoisse et nécessité des secours d’urgence, et forcé les communautés, les travailleurs humanitaires et les analystes à se poser des questions sur les causes à long terme.



La saison de soudure, toujours difficile, a provoqué une crise nutritionnelle au Niger, au Tchad et dans d’autres zones du Sahel une vaste opération de secours a sauvé de nombreuses vies, selon les experts, mais le fait que la sous-nutrition tue régulièrement des enfants dans la région prouve précisément que les mesures de prévention sont tout aussi importantes.



Les terres complètement desséchées se sont transformées en cours d’eau, un peu partout dans la région, y compris au Bénin où les experts en agriculture disent que les familles paysannes ressentiront les effets des inondations de cette année pendant une bonne partie de l’année 2011.



Dans une région où les besoins en aide humanitaire proviennent souvent de problèmes structurels à long terme, les groupes humanitaires se démènent pour incorporer la durabilité dans les opérations de survie à court terme. Des chercheurs ont examiné si l’aide des donateurs au secteur de la santé publique permet aux gouvernements de s’en tirer à trop bon compte.



Les gouvernements et la gouvernance continuent à être mis à l’épreuve en Afrique de l’Ouest, et les résultats sont mitigés. Le monde a observé avec inquiétude la Côte d’Ivoire et la Guinée organiser les élections présidentielles attendues depuis si longtemps. A la fin de 2010, la Côte d’Ivoire – avec deux gouvernements et une situation explosive s’est fait exclure de l’Union africaine et la Guinée, avec pour la première fois un président civil, y a repris sa place.



Dans un autre Etat qui a connu une histoire politique turbulente, les experts se sont demandé si un coup d’état au Niger où le président Mamadou Tandja s’efforçait de prolonger son mandat, n’était pas un moindre mal. Le pays est censé commencer la nouvelle année avec une élection présidentielle.



Des élections sont également prévues pour le début de l’année 2011 au Nigeria, où le gouvernement et la société civile continuent à faire face à des conflits chroniques dans le Delta du Niger et à la violence communautaire dans le centre et le nord.



Certaines menaces, comme le crime organisé ou la présence d’organisations comme Al-Qaida au Maghreb islamique pèsent sur la sécurité au niveau régional ; pour les analystes, une meilleure coordination s’impose.



np/cb – og/amz


This article was produced by IRIN News while it was part of the United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs. Please send queries on copyright or liability to the UN. For more information: https://shop.un.org/rights-permissions

Partager cet article
Participez à la discussion

Right now, we’re working with contributors on the ground in Ukraine and in neighbouring countries to tell the stories of people enduring and responding to a rapidly evolving humanitarian crisis.

We’re documenting the threats to humanitarian response in the country and providing a platform for those bearing the brunt of the invasion. Our goal is to bring you the truth at a time when disinformation is rampant. 

But while much of the world’s focus may be on Ukraine, we are continuing our reporting on myriad other humanitarian disasters – from Haiti to the Sahel to Afghanistan to Myanmar. We’ve been covering humanitarian crises for more than 25 years, and our journalism has always been free, accessible for all, and – most importantly – balanced. 

You can support our journalism from just $5 a month, and every contribution will go towards our mission. 

Support The New Humanitarian today.

Become a member of The New Humanitarian

Support our journalism and become more involved in our community. Help us deliver informative, accessible, independent journalism that you can trust and provides accountability to the millions of people affected by crises worldwide.

Join