1. Accueil
  2. Afrique
  3. Afrique de l'Est
  4. Burundi

Le PAM prévoit des pénuries alimentaires

Le Programme alimentaire mondial de l'ONU (PAM) a lancé un signal d'alerte
pour le Burundi, le Rwanda et la Tanzanie, trois pays qui seront
vraisemblablement touchés par des pénuries de denrées alimentaires de base entre mars et septembre 2003.

Dans son rapport intitulé « Operations Pipeline and Outlook » (Opérations
pipeline et prévisions) pour cette période, l'agence onusienne annonce qu'
elle va devoir solliciter un soutien accru des donateurs pour pouvoir
distribuer les 49 000 tonnes de céréales nécessaires dans la région.

L'agence s'adressera aussi aux bailleurs de fonds pour pouvoir distribuer 14 000 tonnes de légumineuses, 4 000 tonnes de mélange maïs-soja, 3 500 tonnes d'huile, 740 tonnes de sel, 83 tonnes de sucre et 98 tonnes de biscuits.

Outre ces besoins immédiats de distribution, le PAM a indiqué qu'il avait besoin d'environ 30 000 tonnes de nourriture « pour reconstituer et
maintenir des stocks opérationnels ».

En Tanzanie, le PAM estime que la quantité de céréales et de mélange
maïs-soja distribuée dans le pays reste « très insuffisante », avec des
rations de 50 pour cent et 75 pour cent respectivement de façon à prolonger les ressources disponibles. L'agence a ajouté que les distributions de céréales cesseraient en avril et mai.

Au Burundi, le PAM estime que l'arrêt projeté de distribution de nourriture
dans le pays coïncide avec une détérioration généralisée de la sécurité alimentaire.

Au Rwanda, le PAM pense que le pays ne recevra ni céréales ni légumineuses
entre juin et septembre. A partir de mai, on ne prévoit pas de distribution
d'huile « tandis que les quantités de sucre seront insuffisantes pour
subvenir aux besoins de distribution en mai et à partir de septembre ».

Le PAM a annoncé avoir reçu 4,12 millions de dollars de la part des
bailleurs de fonds. La Suisse a versé 1,10 millions de dollars, une
contribution qui permettra de fournir du maïs aux trois pays, la CE a
débloqué 2,5 millions de dollars pour le Burundi, et la Norvège a offert 869
565 de dollars qui seront utilisés pour acheter 300 tonnes de légumineuses
et 300 tonnes de mélange maïs-soja pour le Burundi ainsi qu'une somme
similaire pour le Rwanda. Les Etats-Unis ont offert 200 000 tonnes de maïs à la Tanzanie.


This article was produced by IRIN News while it was part of the United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs. Please send queries on copyright or liability to the UN. For more information: https://shop.un.org/rights-permissions

Partager cet article
Participez à la discussion

Right now, we’re working with contributors on the ground in Ukraine and in neighbouring countries to tell the stories of people enduring and responding to a rapidly evolving humanitarian crisis.

We’re documenting the threats to humanitarian response in the country and providing a platform for those bearing the brunt of the invasion. Our goal is to bring you the truth at a time when disinformation is rampant. 

But while much of the world’s focus may be on Ukraine, we are continuing our reporting on myriad other humanitarian disasters – from Haiti to the Sahel to Afghanistan to Myanmar. We’ve been covering humanitarian crises for more than 25 years, and our journalism has always been free, accessible for all, and – most importantly – balanced. 

You can support our journalism from just $5 a month, and every contribution will go towards our mission. 

Support The New Humanitarian today.

Become a member of The New Humanitarian

Support our journalism and become more involved in our community. Help us deliver informative, accessible, independent journalism that you can trust and provides accountability to the millions of people affected by crises worldwide.

Join