1. Accueil
  2. Afrique
  3. West Africa
  4. Sierra Leone

Le PAM distribue de la nourriture dans la capitale

Country Map - Central African Republic (CAR)
The human toll of the failed coup attempt remained difficult to ascertain on Friday. (IRIN)

Environ 168 tonnes de farine de maïs envoyées par le Programme alimentaire
mondial de l'ONU (PAM) depuis le port de Douala au Cameroun, sont arrivées
dans la capitale de la République centrafricaine (RCA), Bangui, ont indiqué mercredi des responsables du PAM.

Ce chargement n'est qu'une partie des 1 700 tonnes de nourriture qui seront
acheminées depuis Douala, a précisé à IRIN le chef de la logistique du PAM
en RCA, Marcelin Grebaba. Il a indiqué que bien d'autres camions chargés de
haricots, farine mélangée de maïs-soja, de sel et d'huile végétale sont
attendus la semaine prochaine. Ces denrées alimentaires ont été entreposées pendant plusieurs semaines dans le port de Douala en raison des
affrontements se déroulant le long de l'axe routier reliant Bangui à Douala
entre les forces du président renversé, Ange-Félix Patassé, et celles de François Bozizé, qui ont pris le pouvoir le 15 mars dernier.

M. Grebaba a informé que les distributions alimentaires aux groupes
vulnérables à Bangui et à Bouar (à 454 km au nord-ouest de Bangui)
commenceront dès la semaine prochaine. Le PAM estime qu'au moins 200 000
personnes ont été déplacées depuis la première tentative de renversement de
régime de M. Patassé menée le 25 octobre 2002 par M. Bozizé, lequel avait néanmoins réussi à prendre le contrôle d'une partie du nord et du centre du pays. Des milliers de citoyens auraient trouvé refuge à Bouar et le PAM a rapporté que personne n'a reçu aucune aide alimentaire depuis le début des
combats.

Au lendemain du coup de force réussi de M. Bozizé, des gangs ont pillé les
entrepôts du PAM à Bangui où étaient entreposées 1 800 tonnes de nourriture.
A ce jour, seuls quelques kilogrammes ont été récupérés et restitués à l'
agence onusienne.



This article was produced by IRIN News while it was part of the United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs. Please send queries on copyright or liability to the UN. For more information: https://shop.un.org/rights-permissions

Partager cet article
Participez à la discussion

Right now, we’re working with contributors on the ground in Ukraine and in neighbouring countries to tell the stories of people enduring and responding to a rapidly evolving humanitarian crisis.

We’re documenting the threats to humanitarian response in the country and providing a platform for those bearing the brunt of the invasion. Our goal is to bring you the truth at a time when disinformation is rampant. 

But while much of the world’s focus may be on Ukraine, we are continuing our reporting on myriad other humanitarian disasters – from Haiti to the Sahel to Afghanistan to Myanmar. We’ve been covering humanitarian crises for more than 25 years, and our journalism has always been free, accessible for all, and – most importantly – balanced. 

You can support our journalism from just $5 a month, and every contribution will go towards our mission. 

Support The New Humanitarian today.

Become a member of The New Humanitarian

Support our journalism and become more involved in our community. Help us deliver informative, accessible, independent journalism that you can trust and provides accountability to the millions of people affected by crises worldwide.

Join