1. Accueil
  2. Afrique
  3. Afrique australe
  4. Angola

Des femmes débattent du développement durable

Country Map - Niger
Niger presidential poll goes to run-off (BBC)

Au moins 200 représentantes d'associations non gouvernementales maliennes se sont retrouvées pour parler de la démocratie et du développement durable dans leur pays, à l'occasion d'une conférence dont les travaux ont débuté mercredi dernier.

La conférence de quatre jours « confirmera encore une fois l'appui des femmes aux principes universels de la démocratie et du d-veloppement humain durable », a déclaré Taoré Oumou Touré, la secrétaire générale sortante CAFO, une organisation qui regroupe 775 ONG et associations féminines, qui a coordonné la conférence.

Les participantes encourageront à une action positive pour promouvoir la cause de la femme au lieu de « slogans et de déclarations », a indiqué Mme. Touré à IRIN.

Mme. Touré a précisé que la conférence fera des propositions d'action concrètes, en prenant en compte le travail et l'expérience de chaque participante, et développera un partenariat franc et dynamique pour les femmes maliennes.

Il est également prévu que les ONG et les associations féminines partenaires élisent un nouveau secrétariat pour CAFO, qui est constitué par des organisations traitant de justice, paix, économie, santé, environnement, politique, culture sociale, théâtre, éducation et décentralisation.

Quelque 320 de ces ONG existent dans la seule à Bamako et CAFO affirme avoir mobilisé 75 000 membres sur les problèmes du développement. La coalition a également fourni des conseils d'ordre juridique, financés des projets de femmes et aidé 294 femmes à obtenir des échoppes dans le nouveau marché de la capitale, Les Halles de Bamako, d'après Mme Touré.

La condition de la femme au Mali s'est quelque peu améliorée au fil des dernières années, et les militantes s'enorgueillisent à présent d'avoir 14 femmes au parlement et trois au gouvernement.

Il y a quelques années, il était difficile de parler ouvertement de la promotion des femmes au Mali mais « aujourd'hui, le sujet n'est pas tabou », a expliqué Mme Touré à IRIN.

Cependant, les « femmes sont encore confrontées à beaucoup de difficultés : manque de ressources financières, manque de femmes hautement qualifiées, luttes intestines pour le pouvoir, analphabétisme élevé et faible représentation aux niveaux de la prise de décisions », a-t-elle ajouté.


This article was produced by IRIN News while it was part of the United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs. Please send queries on copyright or liability to the UN. For more information: https://shop.un.org/rights-permissions

Partager cet article
Participez à la discussion

It was The New Humanitarian’s investigation with the Thomson Reuters Foundation that uncovered sexual abuse by aid workers during the Ebola response in the Democratic Republic of Congo and led the World Health Organization to launch an independent review and reform its practices.

This demonstrates the important impact that our journalism can have. 

But this won’t be the last case of aid worker sex abuse. This also won’t be the last time the aid sector has to ask itself difficult questions about why justice for victims of sexual abuse and exploitation has been sorely lacking. 

We’re already working on our next investigation, but reporting like this takes months, sometimes years, and can’t be done alone.

The support of our readers and donors helps keep our journalism free and accessible for all. Donations mean we can keep holding power in the aid sector accountable, and shine a light on similar abuses. 

Become a member today and support independent journalism

Become a member of The New Humanitarian

Support our journalism and become more involved in our community. Help us deliver informative, accessible, independent journalism that you can trust and provides accountability to the millions of people affected by crises worldwide.

Join