Today is Giving Tuesday. Support independent journalism by making a regular contribution to The New Humanitarian.

  1. Accueil
  2. Moyen-Orient et Afrique du Nord
  3. Iraq

La première vague de réfugiés palestiniens arrive au Brésil

La première vague de réfugiés palestiniens qui vivaient auparavant dans un camp de réfugiés sordide, à la frontière irako-jordanienne, est arrivée au Brésil les 21 et 22 septembre et a reçu une assistance médicale, a annoncé le ministère brésilien de la Justice.

Les 35 Palestiniens font partie d’un groupe de 117 réfugiés palestiniens qui vivaient dans le camp de réfugiés de Ruwaished, dans le désert, à la frontière irako-jordanienne, depuis la chute du régime de Saddam Hussein, le président irakien défunt, en 2003.

« Les Brésiliens ont accueilli à bras ouverts les nouveaux arrivants. La population s’est réjouie de l’initiative du gouvernement, qui espère ainsi offrir une vie meilleure aux personnes qui ont été victimes de violence en Irak », a déclaré Luiz Paulo Barreto, secrétaire général du ministère brésilien de la Justice.

« Les Palestiniens vont jouir des mêmes droits de citoyenneté que les Brésiliens », a-t-il ajouté. « La semaine prochaine, ils recevront une carte d’identité et un passeport. Ils bénéficieront pendant deux ans d’une aide financière mensuelle, jusqu’à ce qu’ils puissent se prendre en charge eux-mêmes. Ils ont déjà accès, à l’heure actuelle, à des services de santé gratuits et suivront, avec leurs enfants, des cours de portugais », a-t-il précisé.

Une équipe de cardiologues, de pédiatres et de gynécologues a procédé à un examen médical des nouveaux arrivants.

« Les Palestiniens vont jouir des mêmes droits de citoyenneté que les Brésiliens »

Le ministère brésilien de la Justice dispose d’un budget annuel d’environ 365 000 dollars destiné à aider les réfugiés dans le pays. Les fonds sont transférés à Caritas do Brasil, une organisation non-gouvernementale (ONG) qui, avec l’association Antônio Vieira (AVA), offre une assistance aux réfugiés.

Selon M. Barreto, les Palestiniens vont être installés à Sao Paulo et à Rio Grande do Sul, deux Etats du sud du Brésil.

« Désormais, ils vont pouvoir vivre selon leurs traditions, porter leur tenue traditionnelle, manger leurs plats préférés et pratiquer leur religion sans crainte d’être attaqués ou victimes de représailles. Le Brésil est un pays de liberté et nos nouveaux concitoyens vont s’y intégrer », a ajouté M. Barreto.

Deux autres vagues de Palestiniens attendues

Les deux autres vagues de Palestiniens du camp de réfugiés de Ruwaished devraient arriver au Brésil d’ici à la mi-octobre ; ces réfugiés seront installés dans les mêmes Etats que les premiers arrivants, mais les villes qui les accueilleront n’ont pas encore été indiquées.

Selon Marcos Faria, porte-parole de l’association des réfugiés du Brésil (RAB), les autorités prévoient de recevoir d’autres réfugiés palestiniens et irakiens dans les prochains mois.

« Nous recevons des lettres, notamment de familles irakiennes qui se disent menacées dans leur pays et qui souhaitent refaire leur vie au Brésil ; nous allons en faire part au gouvernement brésilien en espérant que nous pourrons aider le maximum de personnes », a expliqué M. Faria.

« Le Brésil sait accueillir les étrangers et la communauté arabe de ce pays est l’une des plus importantes au monde ».

D’après les statistiques officielles, quelque 12 millions d’Arabes vivent au Brésil, la majorité d’entre eux étant d’origines libanaise et syrienne.

Selon Luis Varese, représentant du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) au Brésil, l’aide sera apportée aux Palestiniens en fonction de leurs besoins. M. Varese, a également indiqué qu’il espérait que l’initiative du gouvernement brésilien ouvrirait les portes d’autres pays aux demandeurs d’asile palestiniens et irakiens.

as/ar/ed/ads/nh/ail


This article was produced by IRIN News while it was part of the United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs. Please send queries on copyright or liability to the UN. For more information: https://shop.un.org/rights-permissions

Partager cet article
Participez à la discussion

Become a member of The New Humanitarian

Support our journalism and become more involved in our community. Help us deliver informative, accessible, independent journalism that you can trust and provides accountability to the millions of people affected by crises worldwide.

Join