1. Accueil
  2. Moyen-Orient et Afrique du Nord
  3. Territoire palestinien occupé

Très forte demande pour des appareils auditifs

A Palestinian man and his grandson waiting to see a doctor in a West Bank Clinic.
(Shabtai Gold/IRIN)

Les déficiences auditives sont fréquentes parmi les Palestiniens, en grande partie à cause de mutations génétiques héréditaires, et aussi par manque d’accès aux services médicaux adéquats, ce qui permet à des infections mineures de se développer en problèmes majeurs, selon Rafi Walden, un chirurgien du centre médical Sheba en Israël.



Les mariages entre Palestiniens qui sont génétiquement apparentés, aussi appelés des mariages consanguins, sont fréquents en Cisjordanie et à Gaza et favorisent la propagation de gènes mutants. Ces problèmes sont rendus encore plus difficiles à cause du prix élevé des appareils auditifs qui peuvent coûter jusqu’à 1 000 dollars l’appareil, ce qui est trop onéreux pour la plupart des familles palestiniennes.



« Les appareils auditifs ne sont pas financés par les fournisseurs de santé publique palestiniens et sont hors d’atteinte pour quasiment tous les Palestiniens », a dit Salah Haj Yihyeh, qui a récemment coordonné le don d’appareils auditifs par la Starkey Hearing Foundation à 1 000 Palestiniens, à Tulkarem. Avant cela, des orthophonistes et des experts du centre médical Sheba s’étaient rendus en avril dans cette région.
























Lire Aussi
 TPO: Coupés des services de santé
 ISRAËL-TPO: Du mauvais côté du mur
 ISRAËL-TPO: Les démolitions font de plus en plus de sans-abri
 TPO: Changement de régime en Egypte – Espoir pour Gaza
 TPO: Le boom des blogues gazaouis

« Nous avons commencé à passer le message et à chercher des patients dans le besoin en janvier, en Cisjordanie, et en quelques jours nous avions plus de 1 000 candidatures », a dit M. Walden, qui est également membre du conseil d’administration de Physicians for Human Rights, une ONG qui promeut un accès équitable aux services de santé pour les Israéliens et les Palestiniens.



« Depuis, nous avons reçu encore 10 000 nouvelles demandes ». Personne, a-t-il ajouté, ne connaît exactement le nombre d’enfants et d’adultes sourds qui vivent en Cisjordanie, mais l’importance de la demande indique l’étendue du problème au sein des deux millions et demi de personnes qui vivent ici.



Naji, qui est venu de la ville de Qalqilya avec son neveu sourd, âgé de 12 ans, a dit : « Il ne peut pas parler et va dans une classe spéciale au sein de son école avec 10 autres enfants sourds ».



Et pourtant, deux heures plus tard, son neveu pouvait entendre la voix de son oncle pour la première fois de sa vie. Raneem, un autre enfant, a commencé à appeler son père « baba » (papa) peu après que son appareil auditif ait été installé.



td/cb-sk/amz

This article was produced by IRIN News while it was part of the United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs. Please send queries on copyright or liability to the UN. For more information: https://shop.un.org/rights-permissions

Partager cet article
Participez à la discussion

Hundreds of thousands of readers trust The New Humanitarian each month for quality journalism that contributes to more effective, accountable, and inclusive ways to improve the lives of people affected by crises.

Our award-winning stories inform policymakers and humanitarians, demand accountability and transparency from those meant to help people in need, and provide a platform for conversation and discussion with and among affected and marginalised people.

We’re able to continue doing this thanks to the support of our donors and readers like you who believe in the power of independent journalism. These contributions help keep our journalism free and accessible to all.

Show your support as we build the future of news media by becoming a member of The New Humanitarian. 

Become a member of The New Humanitarian

Support our journalism and become more involved in our community. Help us deliver informative, accessible, independent journalism that you can trust and provides accountability to the millions of people affected by crises worldwide.

Join