1. Accueil
  2. Afrique

Le hit-parade de l’accès universel

A hand woven bearing the HIV symbol on sale at the Sokoni market in the ongoing Young Women Christian Association conference in Nairobi, Kenya 4 July 2007.
(Allan Gichigi/IRIN)

Le thème de la Journée mondiale du sida 2009 est « Accès universel et droits humains », et les efforts que les pays africains en développement fournissent pour atteindre certains des indicateurs-clés de l’accès universel sont plus observés que jamais. Y parviendront-ils ?



En décembre 2005, la session extraordinaire de l'Assemblée générale des Nations Unies sur le VIH/SIDA (UNGASS) a adopté une résolution visant à aider les gouvernements, la société civile et les organisations non gouvernementales à « développer la prévention, le traitement et le soutien en matière de VIH, afin de se rapprocher autant que possible de l’objectif de l’accès universel au traitement d’ici 2010 pour tous ceux qui en ont besoin ».



Nous sommes aujourd’hui à un peu plus d’un an de cette date limite. Dans la plupart des pays africains en développement, les conséquences de la crise économique mondiale ont jeté un voile d’incertitude sur le caractère durable des programmes de traitement, tandis que les efforts de prévention s’efforcent avec peine de suivre le rythme du virus.



IRIN/PlusNews a réalisé un classement des meilleures et des pires performances de l’année.



Nombre déclaré de personnes recevant des thérapies antirétrovirales, 2008



Les cinq premiers :

1. Botswana - 83,4 pour cent

2. Rwanda - 65 pour cent

3. Bénin - 57,7 pour cent

4. Namibie - 57 pour cent

5. Cameroun - 53 pour cent



Les cinq derniers :

1. Sud-Soudan - 1,3 pour cent

2. RDC - 4,2 pour cent

3. RCA - 7,7 pour cent

4. Angola - 8,28 pour cent

5. Ghana - 15,5 pour cent



Taux de couverture estimé des thérapies antirétrovirales chez les enfants, déc. 2008



Les cinq premiers :

1. Namibie - plus de 95 pour cent

2. Rwanda - plus de 95 pour cent

3. Botswana - 90 pour cent

4. Afrique du Sud - 61 pour cent

5. Zambie - 53 pour cent



Les cinq derniers :

1. Soudan - deux pour cent

2. Guinée équatoriale - trois pour cent

3. Tchad - sept pour cent

4. Liberia - huit pour cent

5. Angola - neuf pour cent



Nombre de tests de dépistage du VIH pour 1 000 habitants, 2008



Les cinq premiers :

1. Botswana - 210 pour 1 000

2. Lesotho - 186 pour 1 000

3. São Tomé et Príncipe - 179 pour 1 000

4. Ouganda - 146 pour 1 000

5. Swaziland - 139 pour 1 000



Les cinq derniers :

1. Sierra Leone - 25 pour 1 000

2. RCA - 27 pour 1 000

3. Guinée Bissau - 29 pour 1 000

4. République du Congo - 32 pour 1 000

5. Ghana - 40 pour 1 000



Nombre estimé de femmes enceintes séropositives qui ont reçu des antirétroviraux (ARV) dans le cadre de la Prévention de la transmission de la mère à l’enfant en 2008



Les cinq premiers :

1. Botswana - 95 pour cent

2. Swaziland - 95 pour cent

3. Namibie - 91 pour cent

4. Afrique du Sud - 73 pour cent

5. Rwanda - 72 pour cent



Les cinq derniers :

1. Soudan - un pour cent

2. RCA - cinq pour cent

3. RDC - cinq pour cent

4. Burundi - neuf pour cent

5. République du Congo - 10 pour cent



Sources : Rapport "Vers un accès universel" 2009; Rapports pays 2009 UNGASS . Les statistiques concernent les pays où l’épidémie est généralisée.



kr/kn/he/il/ail


This article was produced by IRIN News while it was part of the United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs. Please send queries on copyright or liability to the UN. For more information: https://shop.un.org/rights-permissions

Partager cet article
Participez à la discussion

Hundreds of thousands of readers trust The New Humanitarian each month for quality journalism that contributes to more effective, accountable, and inclusive ways to improve the lives of people affected by crises.

Our award-winning stories inform policymakers and humanitarians, demand accountability and transparency from those meant to help people in need, and provide a platform for conversation and discussion with and among affected and marginalised people.

We’re able to continue doing this thanks to the support of our donors and readers like you who believe in the power of independent journalism. These contributions help keep our journalism free and accessible to all.

Show your support as we build the future of news media by becoming a member of The New Humanitarian. 

Become a member of The New Humanitarian

Support our journalism and become more involved in our community. Help us deliver informative, accessible, independent journalism that you can trust and provides accountability to the millions of people affected by crises worldwide.

Join