1. Accueil
  2. Afrique
  3. Afrique de l'Est
  4. République démocratique du Congo

Le PAM lance un appel de fonds en faveur des victimes de violences

Country Map - DRC (Bunia)
This most recent round of armed hostilities followed the weekend theft and destruction of some 300,000 doses of various vaccines (IRIN)

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a lancé un appel mercredi, en vue de recueillir auprès des bailleurs de fonds la somme de 38 millions de dollars (des É.-U.), pour distribuer de la nourriture aux quelque 500 000 personnes, victimes de la guerre dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC).

Dans un communiqué, le PAM précise qu’il a besoin de 46 000 tonnes métriques de nourriture pour nourrir durant six mois les 483 000 personnes "les plus vulnérables parmi celles qui ont été piégées par ces violences".

La partie orientale de la RDC, notamment Bunia, chef lieu du district de l’Ituri, s’est retrouvée aux prises avec des violences depuis le 7 mai, date du retrait des soldats ougandais de cette ville.

Selon le PAM, jusqu’à 300 000 personnes auraient été déplacées en raison des derniers affrontements à Bunia, et 60 000 auraient atteint Beni, à environ 150 kilomètres au sud de Bunia.

Le PAM a rappelé que les conflits armés dans ce pays, au cours des cinq dernières années, se sont révélés catastrophiques pour les civils de la région.

"Les gens ont été soumis à des actes d’une brutalité extrême et à des violations de leurs droits fondamentaux aux mains de diverses milices, alors que la torture, les pillages, les viols et les meurtres commis au hasard, sont devenus des caractéristiques de leur vie quotidienne. Des millions de gens ont été déplacés, laissant tous leurs effets personnels derrière eux et, dans plusieurs zones, la production agricole a été complètement arrêtée", d’expliquer l’Agence.

Le PAM a par ailleurs mentionné une récente étude menée par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), révélant qu’au moins 64 pour cent de la population de l’est de la RDC avait souffert de pénuries alimentaires.


This article was produced by IRIN News while it was part of the United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs. Please send queries on copyright or liability to the UN. For more information: https://shop.un.org/rights-permissions

Partager cet article
Participez à la discussion

Right now, we’re working with contributors on the ground in Ukraine and in neighbouring countries to tell the stories of people enduring and responding to a rapidly evolving humanitarian crisis.

We’re documenting the threats to humanitarian response in the country and providing a platform for those bearing the brunt of the invasion. Our goal is to bring you the truth at a time when disinformation is rampant. 

But while much of the world’s focus may be on Ukraine, we are continuing our reporting on myriad other humanitarian disasters – from Haiti to the Sahel to Afghanistan to Myanmar. We’ve been covering humanitarian crises for more than 25 years, and our journalism has always been free, accessible for all, and – most importantly – balanced. 

You can support our journalism from just $5 a month, and every contribution will go towards our mission. 

Support The New Humanitarian today.

Become a member of The New Humanitarian

Support our journalism and become more involved in our community. Help us deliver informative, accessible, independent journalism that you can trust and provides accountability to the millions of people affected by crises worldwide.

Join