Support The New Humanitarian today

« Je crains la déchirure du tissu social » (AUDIO)

L’artiste guinéen Elie Kamano s’est fait un nom à travers ses chansons dénonçant la corruption et la répression des régimes militaires successifs en Guinée. Mi-octobre, il a fui la capitale guinéenne Conakry, et le pays, après avoir reçu des menaces lui faisant craindre pour sa vie. De passage à Dakar, la capitale du Sénégal, il a raconté, au micro d'IRIN, son expérience et ses inquiétudes pour l’avenir de son pays. L’entretien audio commence avec un extrait de l’un de ses titres les plus connus, « Messieurs les militaires ».









 Ecouter (mp3)





This article was produced by IRIN News while it was part of the United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs. Please send queries on copyright or liability to the UN. For more information: https://shop.un.org/rights-permissions

Share this article
Join the discussion

Support The New Humanitarian

Your support helps us deliver informative, accessible, independent journalism that you can trust and provides accountability to the millions of people affected by crises worldwide.

Donate