(formerly IRIN News) Journalism from the heart of crises

La France formera des forces de sécurité à Bangui

La France formera et équipera trois bataillons de l'armée de la République Centrafricaine (RCA), ainsi que des unités de gendarmerie, pour aider à restaurer la sécurité dans le pays, a annoncé mardi le ministre français des Affaires Etrangères, Dominique de Villepin, en visite dans la capitale centrafricaine Bangui.

"Le premier bataillon sera formé et équipé avant la fin de l'année," a-t-il annoncé lors d'une conférence de presse tenue à l'aéroport M'poko de Bangui, à l'issue d'une visite de trois heures.

Soulignant que la priorité du gouvernement était la restauration de la sécurité dans tout le pays, M. de Villepin a fait savoir qu'une unité mobile de gendarmerie serait formée et équipée, ainsi que des unités territoriales pour l'ensemble du pays, d'une superficie de 623 000 km².

"Trente brigades territoriales recevront une formation, dont une quinzaine avant la fin de l'année," a-t-il précisé.

M. de Villepin est arrivé à Bangui après une visite à Libreville et Brazzaville, capitales du Gabon et de la République du Congo. Il a indiqué qu'il s'était entretenu avec les présidents Omar Bongo du Gabon et Denis Sassou-Nguesso du Congo à propos de la restauration de la stabilité en Centrafrique.

La Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC), présidée par M. Sassou-Nguesso, maintient un contingent de 380 soldats en RCA. Cette force est entièrement soutenue et équipée par la France.

Share this article
Join the discussion

Support our work

Donate now

advertisement

advertisement