Ouverture à Pékin du congrès de médecine de catastrophe

Plus de 2 000 participants se sont réunis le 31 mai à Pékin, en Chine, pour assister au 17ème Congrès mondial de médecine de catastrophe et d’urgence (WCDEM).



Cette conférence, organisée par l’Association mondiale de médecine de catastrophe et d’urgence (WADEM) et l’Association médicale chinoise sur une durée de quatre jours - du 31 mai au 3 juin 2011, vise à encourager le partage des découvertes scientifiques afin d’améliorer le domaine de la réponse aux catastrophes. Plus de 500 conférenciers venant de 60 pays différents présenteront des recherches lors du congrès.



« C'est un forum de longue date et respecté, où les dernières techniques et découvertes scientifiques sont examinées, », a dit à IRIN Debarati Guha-Sapir, directrice du Centre de recherche sur l'épidémiologie des catastrophes (CRED), organisme collaborateur de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Mme. Guha-Sapir présentera une recherche originale sur la mortalité et les risques de blessure en cas de tremblement de terre.



Les séismes de 2008 au Sichuan, de 2010 à Haïti et de 2005 au Pakistan ont mis en lumière les lacunes d’informations relatives aux types de blessures et de mortalité, selon Mme. Guha-Sapir. “Sans information, il est difficile de concevoir une préparation efficace, » a-t-elle déclaré.



dm/ds/mw - amz